Thaïlande : Chiang Mai et Chiang Dao

· Cook & chill ·

Après quelques jours passés à Bangkok, direction la province montagneuse de Chiang Mai, au Nord de la Thaïlande. L'occasion de découvrir de nouveaux paysages, plus vastes, et de goûter aux spécialités culinaires locales !

Chiang Mai

Chiang Mai a été notre coup de cœur du voyage ! Cette ville à taille humaine renferme pas mal de bonnes adresses, un gigantesque marché et de jolis temples. Pour vous y rendre, deux solutions : par le train de nuit assez typique recommandé par tous les backpackers, ou par avion, qu’il est possible de réserver à la dernière minute via AirAsia. Pour gagner du temps, nous avons opté pour un vol Bangkok – Chiang Mai.

Tip : Une fois à Chiang Mai, pour éviter de trop longues marches à pied, on vous recommande d’utiliser l’application Grab (le Uber local) ou de négocier des courses avec les tuk-tuks.

Que faire à Chiang Mai ?

Visitez les temples !

Chiang Mai est assez unique car elle renferme une vieille ville, encerclée par des fortifications, tout à fait faisable à pied ou en vélo si vous avez l’occasion d’en emprunter. Dans la vieille ville se trouvent 2 des 3 temples incontournables de Chiang Mai :

  • Wat Chedi Luang : son chédi date de 1441, il a été restauré dans les années 90 mais reste assez délabré, ce qui donne au temple un charme particulier, ambiance Indiana Jones. On a apprécié les sculptures d’éléphants tout autour ainsi que les nombreuses sculptures dans les pavillons adjacents. Rentrez dans le sanctuaire principal pour y voir un grand Bouddha debout doré et ses deux disciples.
  • Wat Phra Singh : un temple un peu plus tape à l’œil, toujours dans la ville, avec de jolis éléphants dorés à l’extérieur qui nous ont convaincu d’en faire le tour.
  • Wat Phra That Doi Suthep : situé sur les hauteurs de la ville, on le rejoint via un taxi partagé (les rót daang), par exemple depuis le Wat Phra Singh. Malheureusement, la météo ne nous a pas permis d’admirer la vue sur la ville, mais le temple à lui seul vaut le détour. L’escalier de plus de 300 marches décoré de dragons annonce la couleur : tout est démesuré. Y compris le nombre la quantité de touristes qui visitent le site. Allez-y de préférence tôt le matin.

Tip : une course en rót daang a un prix fixe, quel que soit le nombre de voyageurs. Proposez à d’autres touristes de partager la course, car les chauffeurs attendent souvent que leur véhicule soit rempli pour partir.

Mais Chiang Mai ne se résume pas à ces trois temples. Si vous y restez plusieurs jours, ce qu’on vous recommande, voici quelques conseils pour en profiter au maximum !


Faites un cours de cuisine !

Sur les conseils de notre auberge, nous avons suivi une matinée de cours de cuisine chez Smile Organic Farm Cooking School, ce qui restera l’un de nos meilleurs souvenirs de notre voyage en Thaïlande. L’expérience commence par un tour au marché, en dehors de la ville, pour découvrir tous les ingrédients typiques de la cuisine thaï (on a scotché sur les dizaines de tas de riz). Ensuite, direction la ferme, dans la campagne, pour une visite du potager. Puis, direction la cuisine pour préparer plusieurs plats… Des spring rolls puis 3 plats par personne, dans notre cas : un pad thaï, un stir-fry chicken, deux curry (chacun choisi sa recette) puis deux soupes (tom kha kai). La dernière étape, c’est le repas en compagnie des autres apprentis cuistots !


Faites les marchés !

Plusieurs marchés sont particulièrement chouettes à parcourir. Le Talat Warorot est idéal pour ramener des produits locaux (du thé, des épices, pâtes de curry) et faire ses courses. Juste à côté se trouve le Talat Tonlamyai, un joli marché aux fleurs. Enfin, pour manger sur le pouce le soir, direction le Night Bazaar et ses nombreux stands de street food.


Mettez-vous au vert !

À quelques kilomètres au Nord de la ville, à Mae Rim, se trouve le lac Huay Tueng Thao, un bassin artificiel où les Thaïs aiment se retrouver en famille pour pique-niquer. On y trouve des petites huttes en bambou sur pilotis où il est possible de s’installer pour manger. On vous recommande le plat de poisson : tilapia et citronnelle frits.


Le tour du lac se fait plutôt bien à pied ou en vélo, alors ne manquez pas les superbes rizières encerclées par les montagnes. C’est magnifique !


Terminez votre journée par un massage thaï !

On croise des « salons de massage » rudimentaires un peu partout en Thaïlande. Le Fah Lanna Spa nous avait tapé dans l’œil en passant devant, nous avons donc opté pour un massage traditionnel (700 bahts, soit 20 euros par personne). Le cadre est magnifique et les masseuses attentives. Petit plus : si vous êtes en couple, vous pouvez vous faire masser dans la même pièce que votre partenaire. L’accueil avec thé et petit snack avant et après la séance est aussi très agréable !


Manger et boire à Chiang Mai

Chiang Mai regorge de coffee shops et de bars à bière indépendants. Voici quelques adresses que nous avons appréciées.

  • Miranda’s Café : un café-boutique qui propose des petits-déjeuners copieux dans un petit jardin bucolique.
  • Bird’s Nest : parfait pour une pause avec un thé ou café glacé. Les plats donnent également très envie !
  • Hugnur Coffee : un autre très bon café design, confortable et climatisé.
  • About Pencil : une jolie déco, une piscine à boules et de très jolis et très bons latte.
  • Got A+ : au milieu des étudiants de l’Université de Chiang Mai, commandez votre thaï tea glacé vert ou rouge.
  • Parallel Universe of Lunar 2 on the Hidden Moon : un nom compliqué qui cache un excellent et très agréable bar à bières au 5e et dernier étage d’un immeuble. Quelques bières assez pointues pour les geeks ! Goûtez les bières de My Beer Friend, une micro-brasserie de Chiang Mai.
  • Craffity : dans la vieille ville, un lieu plus classique avec pas mal de bières craft internationales.


Difficile de mourir de faim à Chiang Mai tant la ville compte un nombre impressionnant de restaurants de rue. En cas de petit creux, il y aura forcément quelque chose pour vous à Nimmanhaemin Road, le quartier des étudiants, peut-être le plus occidental de la ville. Pour un repas plus traditionnel, voici trois adresses que nous recommandons :

  • Farm Story House : une vieille échoppe qui sert des plats délicieux. Les springrolls faits à la demande sont excellents, la salade de feuilles de thé aux cacahuètes grillées surprenante. Le tout est accompagné d’un bon thé ou d’un bon café.
  • Sirichai : une des meilleures adresses populaires pour manger un khao soi, la spécialité de la ville, à tout petit prix. C’est quoi ? Une soupe de nouilles au curry accompagnée de nouilles frites, de légumes marinés et d’épices. Une belle découverte culinaire !
  • Namamema Boutique Hotel : au pied de cet petit hôtel, goûtez les excellents mango sticky rice et sa glace salée à la noix de coco !

Tip : Si vous cherchez une auberge cosy, calme, avec un très bon petit-déjeuner et une ambiance backpackers, réservez une chambre au Sherloft. Nous y avons passé un excellent séjour.

Chiang Dao

Envie d’une escapade dans la jungle ? Chiang Dao est une ville située à 1h30 de Chiang Mai en bus (40 bahts… imbattable !). Mais pour en profiter pleinement une fois sur place, ne reproduisez pas notre erreur : louez un scooter pour vous déplacer plus facilement, car les points d’intérêts sont assez espacés. Une fois arrivés à la gare, nous avons dû commander un taxi pour rejoindre le premier temple, puis marcher le reste de la journée. Cela ne nous a pas empêché de faire quelques visites.

  • Wat Tham Chiang Dao : un temple troglodyte bâti sur une grotte dans la montagne du Doi Chiang Dao. La première partie du temple est éclairée et peut être visitée librement. La seconde partie, plus étroite, doit impérativement être visitée avec un guide équipé d’une lampe à gaz. Comptez 100 bahts pour vous offrir les services d’un guide.
  • Chai Café : sur la route qui relie les deux temples, nous avons eu la chance de tomber sur le seul restaurant ouvert, perdu dans la nature, tenu par un couple adorable. Très bon plats traditionnels et café maison (glacé ou chaud).
  • Wat Tham Pha Plong : 500 marches dans la jungle pour rejoindre un temple taillé dans la roche, avec une vue spectaculaire sur la montagne. Aucun touriste en vue, seulement des moines dans leur routine quotidienne. Très apaisant !
  • Réserve Naturelle de Doi Chiang Dao : en redescendant du temple, nous avons voulu commencer une randonnée dans la jungle. Malheureusement, une dizaine de chiens sauvages énervés sont sortis du sentier dès nos premiers pas. Nous avons donc rebroussé chemin… C’est sûrement une balade à faire, mais mieux vaut être accompagné d’un guide.
  • Chiang Dao Nest : pour fuir la meute, nous nous sommes installés un peu par hasard dans cette pension au milieu de la forêt qui, ô surprise, sert quelques bières artisanales sur sa terrasse. On aurait adoré y séjourner plutôt que de faire cette escapade sur la journée : la piscine et les bungalows en bambou ont l’air mortels !

3 Commentaires

  1. Répondre

    Évasion en famille

    27 mai 2019

    Bonjour et merci pour cet article. Avez vous des bons plans respectueux des animaux pour faire un treck et voir des elephants ?

    Cdt

    Evasion-en-famille

    • Répondre

      Bastien

      27 mai 2019

      Bonjour, nous n’avons pas fait de telle excursion mais il faut en effet se méfier des parcs avec éléphants, dont les conditions de vie sont très discutables. A priori, certains organismes comme « Kerchor Elephant Eco Park » semblent beaucoup plus respectueux (on ne monte pas sur leur dos, ils ne sortent que quelques heures par jour), mais nous n’avons pas essayé par nous-mêmes !

      • Répondre

        cmdecidela

        28 mai 2019

        Évasion-en-famille, Loolu, ici a Chiang Mai, est fort apprécié

Laisser un commentaire

Articles liés